Faiblesses des Nosferatus

Les Faiblesses Nosfératus

Quelques idées de faiblesses pour personnaliser vos Nosferatus…

Stigmates Physiques :

Le Corps du Nosfératu est déformé par l’étreinte, ses os se déforment, se raccourcissent ou s’allongent, le Stryge prend des postures très étranges, ridicules ou malheureuses.

- Petite Tête/ Grosse Tête Si le corps bouge peu, la tête change de forme et tend à se déformer pour se rapetisser ou prendre du volume. Les yeux s’enfoncent dans la tête ou au contraire deviennent plus gros et semblent sur le point de s’extraire du crâne.

- Lèpre Mutilante Les plus petites parties du corps saignent et tombent, et toutes les nuits cela recommence. Difficile d’utiliser certains outils, de plus la lèpre se transmettrait assez facilement… A moins que la reconstruction du corps soit plus coûteuse, d’un point de sang chaque nuit minimum.

- Rigor Mortis La Rigor Mortis est bien avancée : les muscles sont durs, mais ce n’est pas la plus grande gène du Nosfératu. Son visage a perdu toute sensation, il est contracté dans une grimace morbide et sans plus d’expressions que celle-ci. Cette déformation est très perturbante pour ceux qui ne sont pas habitués, mais aussi pour tenter de déceler des émotions ou des sentiments devant ce visage immobile et aux yeux extrêmement fixes. Cela peut aussi entraîner aussi une difficulté pour parler. Syndrome Patrick Sabatier : Un grand sourire, les dents bien visibles et un regard fixe.

- Stigmates mobiles Des tatouages ou des taches impressionnantes se déplacent sur le corps ; bouches, yeux, oreilles se déplacent lentement mais assurément, tendant et distendant la peau sans arrêt. Des poches de sang peuvent se déplacer aussi, en lieu et place des taches, donnant l’impression que le corps du Nosfératu est remplis de créatures sous-cutanée qui s’y déplacent.

- Démangeaisons morbides Il se gratte partout constamment, au point que ceux qui sont à ses côtés ressentent de plus en plus de dérangements. De plus, il se gratte des parties de son corps qu’il vaudrait mieux laisser à leur place. Son corps est marqué de griffures et de saignements, d’écoulements de substances rougeâtres maculant ses vêtements. Ses grattements sont aussi des atteintes à la pudeur, le fait qu’il soit tenté de renifler son doigt invariablement recouvert de la substance grattée…

- Calciné Le corps du Nosfératu dégage une odeur de viande brûlée, faisandée, et sa peau est marquée par des brûlures à différents degrés. Cela peut aller de certaines parties du corps à de simples rougeurs, la peau commence a se nécroser ou est déjà bien avancée. Elle a une teinte plus proche du marron et du noir. Le Nosfératu ressemble à un grand brûlé.

- Parcheminée La peau a pris une texture sèche et ridée légèrement jaunie qui rappelle la texture du parchemin. La peau parcheminée peut aussi se déchirer plus facilement en cas de choc, devenant plus sensible, même si cela n’entraîne pas plus de blessures au Nosfératu.

- Ossification/ Chitine Le corps du Nosfératu se voit recouvrir par une couche dure et brillante qui lui donne l’aspect d’un insecte ou qui caricature sa face.

- D’ébène/ D’ivoire La peau du vampire n’a pas vraiment changé si ce n’est qu’elle est dans les extrêmes : la peau est d’un noir profond, ou d’un blanc immaculé. La peau peut prendre aussi d’autres teintes… Verdâtre, jaunâtre, carmine, etc.

- Peau tombante Le Nosfératu semble être dans une peau un peu trop grande pour lui : d’énormes cernes sous ses yeux de cocker, des joues tombantes, et toutes les autres parties recouvertes de chair se voient prendre une texture tombante et caoutchouteuse.

- Squame La peau s’écaille, sèche et pèle constamment. Ses cheveux sont couverts de grosses pellicules et ses vêtements aussi.

- Fissures suintantes Le corps et le visage sont recouverts de fissures, de marques ou d’anciennes blessures qui suintent inlassablement, dégageant une odeur nauséabonde et un liquide visqueux et collant.

- Croûtes Le corps comme le visage sont recouverts de grandes plaques de croûtes suppurantes.

- Tuméfaction Des poches de pus sanguinolentes naissent et explosent, dégageant le liquide et une odeur repoussante.

- Putréfaction Le corps en tout début de nuit a l’apparence et la texture d’un corps mort il y a quelques heures, et en fin de nuit, il ressemble à un corps putrescent, qu’il soit gonflé comme celui d’un noyé ou pourrissant comme celui d’un zombi. La malédiction Nosfératu s’arrête parfois sur l’un des stades de putréfaction sans bouger.

- Stigmates des Parasites : Le corps du Nosfératu est un nid à parasites. Cela peut aller de simples larves habitant sous la peau du Nosfératu et laissant apparaître leur déplacement à un véritable nid d’insectes.

- Peste La pire des infections parasitaires. Si à cette époque ils sont rares, au Moyen-Age le corps des Nosfératu était souvent sujet aux afflictions de la peste ou de la lèpre. Ce n’est plus trop la mode, et aussi tolérant que puissent être les membres de la famille, un porteur de Peste sera très vite exilé (dans le meilleur des cas) ou détruit.

- Infectieux Tout comme la peste qui est portée par certaines puces, d’autres infections peut être transmises au bétail et aux membres de la famille, de façon plus bénigne. Cela peut apporter différents symptômes : fièvres, nausées et grandes fatigues. Si cela touche surtout le bétail, un insecte transmettrait de simples rougeurs, des démangeaisons (qu’elle soit réelle ou pas…)

- Nid Le corps du Nosfératu est devenu un nid d’insectes en tout genre, que ce soit le refuge d’abeilles, de mouches, d’insectes minuscules tournant sans arrêt autour du personnage, d’araignées ou de vers aux couleurs variées. Difficile de s’en débarrasser, et cela revient en moins d’une heure, il ne reste plus qu’a apprendre à communiquer avec eux…

Stigmates Sociaux :

- Coprolalie/Ordurier C’est plus fort que lui, il ne peut parler que de façon ordurière, insultante, donnant l’impression qu’il prend un plaisir morbide à être insultant.

- Curiosité exacerbée Un Nosfératu curieux, cela n’étonne que peu de monde, sauf quand il saoûle ses interlocuteurs avec des questions toutes plus agaçantes les unes que les autres, posant ses questions de façon aléatoire et sans arrêt. A la recherche de sombres secrets ? De déviance ? Dans tous les cas il faut l’éviter, car rentrer dans son jeu peut trahir des choses trop dangereuses…

- Vices/ Vertus Exacerbés Ses vices et vertus sont vécus à l’extrême.

Stigmates Mentaux :

- Envie de s’échapper ou paranoïa Le Nosfératu ne semble pas avoir de déformation particulière, si ce n’est une envie de rester seul, et d’éviter de rencontrer du monde. Il préférera des lieux potentiellement sécurisés. Vous pouvez l’affliger d’un autre Stigmate pour endormir la vigilance des personnages.
Stigmates Surnaturels :

- Animosité Il a la gueule typique du gars que l’on n’aime pas, celui qui se faisait tabasser à chaque récréation, celui à qui l’on fait les plaisanteries les plus lourdes et en général douloureuses. Le Nosfératu a une aura, il dégage quelque chose qui pousse les gens à lui nuire, à lui en vouloir et à le détester ouvertement.

- Nexus Un Nosfératu d’action. Où qu’il aille, quoi qu’il fasse, s’il doit se passer quelque chose, il en sera le déclencheur, et aussi le sujet d’intérêt du déclenchement : braquages, vols, agressions et autres évènements potentiellement dangereux et létaux pour le Nosfératu et sa compagnie. Si parfois le Nexus peut prêter à rire, comme se faire offrir des fleurs ou risquer de se faire arroser, cet agglutinement d’évènements poussent très vite le Nosfératu à se terrer et à ne sortir que très peu. Un Nexus particulièrement mortel pourrait être la mort du film « Destination Finale 1&2 ». Un mélange de différents degrés, mais qui dit actions fréquentes peut dire aussi Expériences plus riches… Une autre possibilité est que le Nosfératu dégage une atmosphère de colère, de rage et de haine qui touche tous ceux qui l’entourent. Lui-même sera naturellement plus vulnérable à la frénésie de peur d’être victime de cette traînée de poudre qu’il laisse autour de lui.

- Porte Poisse La Présence du Nosfératu tend a attirer les maladresses en tout genre. Sa présence suffit à faire échouer plus facilement toutes les actions. Le Nosfératu n’est donc pas affublé de malchance, on peut même considérer que c’est le contraire tant qu’il n’a pas de relations sociales. Système : Toutes les actions effectuées en présence du Nosfératu, et donc tous les jets de dés, se voient soustraire aux réussites tous les 1, et les 10 ne peuvent pas être relancés.

Article de MaëL - 10 avril 2006

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License